iOS 14.5 : Facebook menace les utilisateurs d’iPhone de devenir payant


Facebook passe à l’offensive. Agacé par les nouvelles restrictions d’Apple pour protéger la vie privée, le réseau social conseille désormais aux utilisateurs d’un iPhone sous iOS 14.5 d’accepter le pistage publicitaire. Facebook assure qu’un refus pourrait l’obliger à renoncer à la gratuité de ses services.

Fin avril, Apple a lancé le déploiement de la mise à jour iOS 14.5 en version finale et stable. Cette mise à jour majeure inaugure de nouvelles restrictions visant à protéger les données personnelles des utilisateurs. Ce système anti-pistage publicitaire oblige toutes les applications iOS, dont Facebook ou Instagram, à demander la permission avant de collecter des données.

Sans un accord explicite, les applications ne sont plus mesure de s’emparer de données comme vos goûts, vos habitudes d’achat, vos amis et le restaurant dans lequel vous aimez vous rendre. Cette restriction, baptisée App Tracking Transparency, met des bâtons dans les roues des annonceurs publicitaires.

Sur le même sujet : comment empêcher Facebook de vous pister avec iOS 14.5 sur iPhone ?

FACEBOOK DEMANDE AUX UTILISATEURS D’IPHONE D’ACCEPTER LE PISTAGE PUBLICITAIRE

Comme on s’y attendait, Facebook est rapidement monté au créneau pour conseiller aux utilisateurs d’un iPhone sous iOS 14.5 d’accepter le pistage publicitaire. Un message d’avertissement apparait désormais sur l’application Facebook et Instagram. “Cette version d’iOS nous oblige à demander votre permission pour pister certaines données depuis ce terminal” explique le message de Facebook, dont le déploiement progressif a débuté.

Le réseau social liste trois manières dont les données personnelles collectées sont utilisées : “montrer des publicités qui sont mieux personnalisées”“soutenir les entreprises qui reposent sur la publicité pour atteindre les consommateurs” et enfin “aider à garder Facebook gratuit”. Facebook n’hésite pas à laisser entendre que les limitations d’Apple pourraient l’obliger à transformer ses services gratuits en services payants.

Le business model de Facebook est en effet basé sur l’exploitation et la collecte de données personnelles à des fins publicitaires. Dans un communiqué, le géant californien assure vouloir aider les utilisateurs à prendre la bonne décision concernant le pistage. “Nous afficherons un écran éducatif avant de présenter le panneau d’Apple pour aider les gens à prendre une décision éclairée sur la façon dont leurs informations sont utilisées” assure Facebook, visiblement dos au mur.