« Ils ont fait ce qu’ils avaient à faire »: les parents d’un des militaires tués réagissent


« Ils ont fait ce qu’ils avaient à faire »: les parents d’un des militaires tués réagissent

les-soldats-francais-alain-bertoncello-et-cedric-de-pierrepont-morts-dans-l-operation-visant-a-liberer-les-otages-picque-et-laurent-lassimouillas-au-burkina-faso_6178454

Les parents d’Alain Bertoncello, commando marine mort lors d’une opération de libération d’otages, racontent la passion de leur fils pour cette profession d’élite.
Un hommage sera rendu à Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello. Ces deux militaires sont décédés, jeudi, lors d’une mission visant à libérer quatre otages, dont deux Français, au Burkina Faso.

Les soldats, respectivement âgés de 33 ans et 28 ans, étaient tous deux officiers mariniers au sein du commandement des opérations spéciales. Ils appartenaient au commando Hubert, l’une des sept unités de commandos de la marine nationale, basée à Saint-Mandrier dans le Var.

SOURCES LEXPRESS