Thaïlande: la soeur du roi candidate au poste de Premier ministre / VIEPARIS.FR

La princesse Ubolratana Rajakanya Sirivadhana Barnavadi / VIEPARIS.FR

อุบลรัตนราชกัญญา สิริวัฒนาพรรณวดี

La princesse Ubolratana Rajakanya Sirivadhana Barnavadi fait voler en éclat la scène politique thaïlandaise

 

อุบลรัตนราชกัญญา สิริวัฒนาพรรณวดี La princesse Ubolratana Rajakanya Sirivadhana Barnavadi / vieparis.fr
อุบลรัตนราชกัญญา สิริวัฒนาพรรณวดี La princesse Ubolratana Rajakanya Sirivadhana Barnavadi / vieparis.fr

C’est un énorme coup de théâtre sur une scène politique thaïlandaise déjà très agitée. Ce vendredi matin, la princesse Ubolratana, soeur aînée de l’actuel roi de Thaïlande, Vajiralongkorn, a annoncé son entrée en politique à quelques semaines d’ élections législatives délicates qui doivent permettre

le 24 mars prochain, au royaume de renouer avec une forme de démocratie. Jamais dans l’histoire moderne de la Thaïlande – une monarchie constitutionnelle depuis 1932 – un membre de la famille royale n’avait mis directement un pied dans l’arène politique.

 

 

La princesse Ubolratana Rajakanya Sirivadhana Barnavadi / VIEPARIS.FR
La princesse Ubolratana Rajakanya Sirivadhana Barnavadi / VIEPARIS.FR

Une première pour un membre de la famille royale

Le signal a été donné par Preechapol Pongpanich, dirigeant du Thai Raksa Chart, parti pro-Shinawatra au nom duquel la princesse concourt. Il l’a jugée «le choix le plus approprié» pour ce poste, devant une presse venue en nombre assister à l’enregistrement du nom du candidat du parti au poste de Premier ministre. La rumeur d’une candidature de la princesse avait enflé ces derniers jours.

Aucun membre de la famille royale n’avait jamais brigué le poste de chef du gouvernement depuis l’établissement de la monarchie constitutionnelle en 1932.

Dans la foulée, le chef de la junte, Prayut Chan-o-Cha, a indiqué dans un communiqué «accepter l’invitation» du parti Phalang Pracharat (pro-militaire) de devenir Premier ministre en cas de victoire aux législatives.

Le chef de la junte également candidat

ประยุทธ์ จันทร์โอชา prayut chan-o-cha

ประยุทธ์ จันทร์โอชา prayut chan-o-cha / vieparis.fr
ประยุทธ์ จันทร์โอชา prayut chan-o-cha / vieparis.fr

Cette annonce, un séisme politique sans précédent, n’a pas empêché le chef de la junte au pouvoir de se présenter aussi.

Les élections législatives thaïlandaises auront lieu le 24 mars