Live! « Nous tuons seulement les Noirs » : un policier américain écarté pour ses propos racistes


« Nous tuons seulement les Noirs » : un policier américain écarté pour ses propos racistes : (Capture d’écran) »Vous n’êtes pas noire. Souvenez-vous, nous tuons seulement les Noirs », lance le lieutenant Greg Abbott à une citoyenne.

 

Un policier américain de l’Etat de Géorgie filmé entrain de tenir des propos racistes a été contraint de mettre un terme à ses trente ans de carrière.

Dans la vidéo, filmée en juillet 2016 mais diffusée uniquement cette semaine dans la presse américaine, on peut voir le lieutenant Greg Abbott contrôler une conductrice en état d’ivresse, sur le côté de la route.

L’agent lui demande alors : « Je vais vous emmener en prison et mettre votre voiture à la fourrière donc vous pouvez appeler les personnes qui devaient venir vous chercher pour leur dire que ce n’est plus nécessaire ». « Allez-y, prenez votre portable, il est sur vos genoux », encourage alors le policier.

Mais la conductrice, visiblement secouée par l’échange, lui explique qu’elle n’ose pas baisser ses bras parce qu’elle a vu « bien trop de vidéos de policiers… ». La femme semble alors faire référence aux violences policières qui ont coûté la vie à plusieurs citoyens, dont les afro-américains

Philando Castile, Alton Sterling, Walter Scott, Eric Harris et les enfants Tyree King et Tamir Rice.

Le lieutenant, qui saisit tout de suite la triste référence, lui lance alors : « Mais vous n’êtes pas noire. Souvenez-vous nous tuons seulement les Noirs. »

« Inexcusables et inappropriés »Ironie ou propos racistes ? Difficile de savoir exactement quelle était l’intention du lieutenant au moment où il a prononcé ces mots, mais ils lui coûteront son travail.Menacé de renvoi par ses supérieurs, l’homme a finalement décidé de partir de lui-même en prenant sa retraite. Il est néanmoins possible que le renvoi prenne le dessus sur la demande de départ à la retraite et que la retraite du policier, qui achève une carrière de trente ans, soit financièrement diminuée en raison du scandale. Mike Register, le responsable de la police du comté de Cobb près d’Atlanta, la zone où s’est produit l’incident, a déclaré ce jeudi aux journalistes que l’officier serait écarté de la police car « il n’y a vraiment pas de place pour ce genre de commentaires dans l’application de la loi ». Le responsable a qualifié d' »inexcusables et inappropriés » les propos du policier.

Suri Chadha Jimenez, l’avocat qui représente la conductrice pour l’affaire de conduite en état d’ivresse, a expliqué qu’il avait vu la vidéo avant de plaider l’été dernier et qu’il était « choqué » de ce qu’il avait entendu : »J’ai entendu ça et je me suis crispé. »L’avocat pense d’ailleurs que le policier faisait de l’humour en étant sarcastique, même si cela n’excuse en rien sa réflexion raciste : « La vérité c’est que, pour nous, les minorités, il y a une vraie peur lorsque l’on se fait arrêter par un policier. Lui a cru que c’était une blague, mais pour beaucoup de personnes, ce n’est pas drôle.

« La date de la vidéo, juillet 2016, coïncide avec une période particulière de tensions raciales, après la mort de Philando Castile, un homme noir abattu dans sa voiture par la police sous les yeux de sa compagne. Même si elle n’a été diffusée que cette semaine par une station locale de télévision qui avait présenté une demande d’ouverture d’archives.

Source :   Le Nouvel Obs