Former British Prime Minister Tony Blair has « apologized » for the invasion of Iraq


Untitled-1121

L’ex-premier ministre britannique Tony Blair présente « des excuses » pour l’invasion de l’Irak dans une interview à CNN

Former British Prime Minister Tony Blair presented « apology » for the invasion of Iraq in 2003, during which he was the main ally of George W. Bush, in a CNN interview to be broadcast Monday.


« I apologize for the fact that the information was false. I also apologize in passing for some planning errors and certainly for our mistake in understanding what would happen once we would have toppled the regime . But it is difficult for me to apologize for having overthrown Saddam, « said Tony Blair on CNN, according to comments reported by » The Telegraph « .
The reference to « false information » seems an evocation of alleged weapons of mass destruction of Saddam Hussein, a threat that legitimized the invasion of Iraq in the British and American opinion and that proved nonexistent.
Tony Blair also acknowledges some responsibility in the current rise of the organization Islamic state (EI) in Iraq and neighboring Syria: « You can not say that those who overthrew Saddam in 2003 have no responsibility for the situation in 2015.

Tony Blair delivers a speech at the National September 11 Memorial Museum Auditorium in New York City Featuring: Tony Blair Where: New York, New York, United States When: 06 Oct 2015 Credit: Dennis Van Tine/Future Image/WENN.com **Not available for publication in Germany, Poland, Russia, Hungary, Slovenia, Czech Republic, Serbia, Croatia, Slovakia**/news_tony_blair_071015.wenn22989111/Not available for publication in Germany, Poland, Russia, Hungary, Slovenia, Czech Republic, Serbia, Croatia, Slovakia/1510071448

« french

L’ex-premier ministre britannique Tony Blair a présenté « des excuses » pour l’invasion de l’Irak en 2003, durant laquelle il fut le principal allié de Georges W. Bush, dans une interview à CNN qui sera diffusée lundi.

« Je présente des excuses pour le fait que le renseignement était faux. Je présente également des excuses, au passage, pour certaines erreurs de planification et, certainement, pour notre erreur dans la compréhension de ce qui arriverait une fois que nous aurions renversé le régime. Mais il m’est difficile de demander pardon pour avoir renversé Saddam », déclare Tony Blair à CNN, selon des propos rapportés par « The Telegraph ».

La référence à des « renseignements faux » paraît une évocation des supposées armes de destruction massive de Saddam Hussein, une menace qui a légitimé l’invasion de l’Irak dans les opinions britannique et américaine et qui s’est avérée inexistante.

Tony Blair reconnaît également une part de responsabilité dans la montée actuelle de l’organisation Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie voisine : « Vous ne pouvez pas dire que ceux qui ont renversé Saddam en 2003 n’ont aucune responsabilité dans la situation en 2015. »

via L’ex-premier ministre britannique Tony Blair présente « des excuses » pour l’invasion de l’Irak dans une interview à CNN.