Facebook warning users of state-sponsored attacks


Diapositive1

Les utilisateurs de Facebook victime d’attaque soutenues par des États .

SAN FRANCISCO – Facebook on Monday followed in Google’s footsteps and began warning users when it appears they are targeted by state-sponsored cyber attacks.

Facebook chief security officer Alex Stamos, pictured May 15, 2014, said in a blog post, « Starting today, we will notify you if we believe your account has been targeted or compromised by an attacker suspected of working on behalf of a nation-state »
« Starting today, we will notify you if we believe your account has been targeted or compromised by an attacker suspected of working on behalf of a nation-state, » Facebook chief security officer Alex Stamos said in a blog post.

« We do this because these types of attacks tend to be more advanced and dangerous than others, and we strongly encourage affected people to take the actions necessary to secure all of their online accounts. »

Recommended security moves included rebuilding systems or even replacing computers believed to have been infected with what would likely be sophisticated malicious code.

Alerts from Facebook will include boxed messages urging targeted users to immediately secure accounts and will provide a link to turning on a feature that requires a code sent to members’ mobile phones along with a password to log in.

Google security was ramped up in mid-2012 to include notifying users when it seemed they were in the cross-hairs of state-sponsored hackers.

« You might ask how we know this activity is state-sponsored, » Google said in a blog post at the time.

« We can’t go into the details without giving away information that would be helpful to these bad actors, but our detailed analysis — as well as victim reports — strongly suggest the involvement of states or groups that are state-sponsored. »

Diapositive1

french

SAN FRANCISCO – Facebook lundi a suivi les traces de Google et a commencé à avertir les utilisateurs quand il apparaît qu’ils sont ciblés par les cyber-attaques soutenues par l’État.

Facebook chef de la sécurité Alex Stamos, photographié le 15 mai 2014, a déclaré dans un billet de blog, « A partir d’aujourd’hui, nous allons vous informer si nous pensons que votre compte a été ciblée ou compromis par un attaquant soupçonnés de travailler pour le compte d’un État-nation  »
« A partir d’aujourd’hui, nous vous informerons si nous pensons que votre compte a été ciblée ou compromis par un attaquant soupçonnés de travailler pour le compte d’un État-nation, » Facebook chef de la sécurité Alex Stamos a déclaré dans un billet de blog.

« Nous faisons cela parce que ces types d’attaques ont tendance à être plus avancé et plus dangereux que d’autres, et nous encourageons fortement les personnes touchées à prendre les mesures nécessaires pour assurer l’ensemble de leurs comptes en ligne. »

Se déplace de sécurité recommandées comprenaient la reconstruction des systèmes ou même le remplacement des ordinateurs qui auraient été infectés par ce qui serait probablement code malveillant sophistiqué.

Alertes de Facebook vont inclure des messages en boîte poussant les utilisateurs à des comptes immédiatement sécurisées ciblées et fournira un lien vers allumer une fonction qui requiert un code envoyé aux téléphones mobiles des membres avec un mot de passe pour vous connecter.

La sécurité Google a été élevée jusqu’à la mi-2012 pour inclure les utilisateurs notification quand il semblait qu’ils étaient dans le collimateur de hackers parrainés par l’État.

« Vous pourriez vous demander comment nous savons de cette activité est parrainée par l’État, » Google a déclaré dans un billet de blog à l’époque.

« Nous ne pouvons pas entrer dans les détails sans donner des informations qui seraient utiles à ces mauvais acteurs, mais notre analyse détaillée – ainsi que les rapports des victimes – suggèrent fortement l’implication des Etats ou des groupes qui sont parrainés par l’État. »

via Facebook warning users of state-sponsored attacks | Bangkok Post: news.