#PRESS | Apple victime d’un virus de grande ampleur venu de Chine, Asie – Pacifique


1157583_cette-nuit-en-asie-apple-victime-dun-virus-de-grande-ampleur-venu-de-chine-web-tete-021340994439_660x433p

Apple acknowledged that she was being « clean » Apple Store, the app download store, following a large-scale infection with the virus « XcodeGhost » most likely from China.
The myth of the inviolability of Apple fell. The firm Apple acknowledged that she was being « clean » Apple Store, its application download store, following a large-scale infection with a virus called « XcodeGhost » coming very likely China.
Hackers have taken a circuitous route to get their way. They managed to bring developers of applications for iOS, the operating system for iPhone and iPad, using a doctored version of a program called Xcode, which was able to spread in the future without Apple detects nothing .
According to several computer security companies, the virus did not cause major damage at this stage, data theft type. He would have received hundreds of applications available through Apple Store, with an old version of WeChat, the most popular Chinese messaging software and Didi Kuadi the car reservation application and driver, or the music portal NetEase.

pirate red apple inc 1920x1080 wallpaper_www.wallpaperhi.com_21

FRENCH

Apple a reconnu qu’elle était en train de «nettoyer» Apple Store, son magasin de téléchargement d’appli, à la suite d’une infection de grande ampleur par le virus «XcodeGhost» en provenance très probablement de Chine.
Le mythe de l’inviolabilité d’Apple est tombé. La firme à la pomme a reconnu qu’elle était en train de «nettoyer» Apple Store, son magasin de téléchargement d’applications, à la suite d’une infection de grande ampleur par un virus baptisé «XcodeGhost» en provenance très probablement de Chine.
Les pirates informatiques ont pris un chemin détourné pour arriver à leurs fins. Ils ont réussi à amener des développeurs d’applications pour iOS, le système d’exploitation des iPhone et iPad, à utiliser une version trafiquée d’un programme appelé Xcode, laquelle a pu se répandre par la suite sans qu’Apple ne détecte rien.
Selon plusieurs sociétés de sécurité informatique, le virus n’a pas provoqué de dégât majeur à ce stade, de type vol de données. Il aurait touché plusieurs centaines d’applications accessibles via Apple Store, dont une vielle version de WeChat, le logiciel de messagerie le plus populaire de Chine, ainsi que Didi Kuadi, l’application de réservation de voiture avec chauffeur, ou encore le portail musical NetEase.

via Cette nuit en Asie : Apple victime d’un virus de grande ampleur venu de Chine, Asie – Pacifique.